Ecole citoyenne, quelques grands principes

(L'école secondaire est devenue une école citoyenne depuis janvier 2012 et l'école primaire est devenue une école citoyenne depuis janvier 2014.)

 1. Construire la Loi ensemble

Le but de ce projet est d’augmenter le plaisir d’être ensemble et les résultats scolaires grâce à la diminution de la violence et des actes de destruction.

A partir de septembre, chaque classe réalisera un mini-forum pour établir les points importants pour vivre ensemble. Tous les points donnés par chaque classe seront rassemblés. Les éléments repris par toutes les classes seront retenus pour former la Loi qui sera présentée à toute l’école. Cette Loi est affichée dans toute l’école et chacun s’engage à la respecter.

Mais construire la Loi ensemble n'est pas tout, il s'agit ensuite de la gérer ensemble!

2. Gérer la Loi ensemble

Ce projet implique que, après avoir élaboré les règles de vivre ensemble, les élèves et les adultes de l’école les gèrent conjointement à travers un organe appelé le Conseil de Citoyenneté. Ils se réunissent toutes les semaines avec la direction pour gérer les problèmes de respect dans l’école, mais aussi d’encourager les initiatives citoyennes les plus variées.

Le conseil de citoyenneté est un espace de discussion et d'échange. De la sorte, il permet d'impliquer les élèves à différents niveaux :

  • face à chaque incivilité, l'idée poursuivie est de la transformer en quelque chose de positif pour la vie de l'école. Un élève qui s'est disputé par exemple aura pour réparation d'organiser un dîner de classe, un élève qui a cassé devra construire, etc.
  • une autre mission du conseil est d'encourager et de féliciter les actes citoyens, ce qui constitue également un bon moyen d'impliquer les élèves dans l'école.

3. Les montées de ceinture

Le jour du Forum, tous les nouveaux élèves reçoivent un porte-clés symbolisant leur «citoyenneté». A chaque conseil de classe, les professeurs proposent une liste d'élèves pour qu'ils «montent de ceinture» : blanche, jaune, verte, orange, marron, noire. On monte de ceinture lorsqu'on a respecté la Loi, et que en plus on a «fait son boulot» en tant qu'élève : avoir son matériel, remettre ses travaux, être là, etc.

A chaque ceinture, les exigences sont plus dures et, pour monter ceinture noire, il faut un comportement irréprochable.

Les montées de ceinture symbolisent ainsi le fait que l'on devient citoyen petit à petit, que cela s'apprend. Sur base des propositions du conseil de classe, le conseil de citoyenneté accepte ou refuse les montées de ceinture.

Lorsque l'on monte de ceinture, on reçoit un nouveau porte-clés adaptés de la couleur adaptée à son «niveau de citoyenneté».

Et, lorsqu'on est devenu ceinture noire, on peut participer librement au conseil de citoyenneté : on peut prendre une part plus active dans la vie de l'école.

Attention ! On peut monter de ceinture sans pour autant avoir de « bons résultats scolaires.

4. Les conseils de citoyenneté

Il se réunit chaque semaine et est composé de représentants d’élèves et de l’équipe éducative. Son rôle :  accueillir des nouveaux élèves, aider les élèves à mener à bien des projets, régler des problèmes de non respect de la LOI par des élèves.

Informations supplémentaires